Mapuche-hommes de la terre
| home | bref | dernières nouvelles | dossier | plus d'infos | liens | contact |
Informations en bref.:

31 mai 2008
La mort du général Bernales
source: http://www.cooperativa.cl/

Alex LemunC’est un show médiatique destiné à utiliser la mort d’un policier à des fins électorales” ont déclaré les dirigeants de l’Alliance Wentece Pewence.

L’alliance a exprimé son rejet de la couverture médiatique qu’a provoqué la mort du général des carabiniers, Alexandro Bernales, et de son escorte dans un accident aérien qui s’est produit à panama et ajouté qu’elle ne souffrait pas pour ces décès.

Juan Carlos Curinao, porte parole de l’alliance a déclaré « Bernales est mort en travaillant et son travail consistait uniquement à administrer la violence d’état contre toute les opinions alternatives», pour sa part le dirigeant Luis Igaiman de l’association communale Ñenmapu de Cunco a déploré «que personne, parmi les officiels, n’ait regretté les morts d’Alex Lemun et de Mathias Catrileo à Vilcun, pas plus celle de Rodrigo Cisternas à Arauco.

«Contrairement à ce que disent les medias, tout le monde n’est pas triste quand un carabinier meurt, parce que, sans personnaliser le débat, ils sont dirigés par les puissants du chili” a conclut la déclaration faite à radio coopérative.




-----------------

2 juin 2008
Des inconnus incendient une succursale de la banque Santander.
source: http://www.eluniverso.com/
http://actualidad.terra.es/
http://www.emol.com/

Une succursale de la banque Santander a été incendiée, lundi, par un groupe de personnes encagoulées qui ont tiré une bombe incendiaire contre le distributeur automatique. Durant la même opération qui s’est produite à Conception la maison de la culture a été caillassée, on ne déplore aucune victime.

Les inconnus ont lancé des tracts en faveur des mapuches et contre le Général Bernales (directeur des carabiniers qui vient de trouver la mort dans un accident d’hélicoptère à Panama, sa mort a été l’objet de trois jours de deuil national NDT) qui entre 2001 et 2003 a travaillé dans la zone mapuche et est responsable de l’arrestation de nombreux militants de la CAM. Sur certains tracts on pouvait lire « Bernales la justice mapuche existe CAM » Le préfet de Conception a déclaré “ceci est le produit de personnes malsaines, je ne crois pas qu’une personne normale puisse se manifester de cette manière”. D’autres tracts faisaient allusion à Iván Llanquileo, chef présumé de la CAM.

-----------------
2 juin 2008
Extraits d’un communiqué de Rankilko, Ercilla
La communauté de Rankilko commune d’Ercilla a publié un communiqué dans lequel elle dénonce les faits suivants:

La communauté dénonce avec force le traitement discriminatoire dont est l’objet maria Cecilia Curipan Levipan, en raison de son appartenance ethnique et de son handicap physique. Maria qui est membre de notre communauté a du reporter durant de longues périodes son hospitalisation alors qu’elle est dans une chaise roulante et qu’elle est en permanent risques de santé.

Depuis sa dernière hospitalisation, en août 2007, elle est menacée par une fonctionnaire Maria José Bravo, infirmière en chef du service de médecine qui est chargée des soins de routine et qui parmi les traitements discriminatoires qu’elle a infligé à Maria a notamment:

ordonné le transfert du service des femmes au service de maternité sans explication et sans le consentement de la patiente, n'a pas réalisé des soins aux heures prévues et en certaines occasions ne les a pas effectués, situation qui s’est répétée à plusieurs reprises durant les derniers mois, proféré des insultes à caractère xénophobe ou raciste et péjoratives y compris face à d’autres patients. La communauté exige que le ministère de la santé et l’hôpital prennent des mesures pour trouver une solution à cette situation inacceptable.

-----------------
3 juin 2008
Nouvelles détentions à Temuco
source: Pu weichafe

Le 3 juin 2008 s’est réalisée une marche pour protester contre l’assassinat de Mathias Catrileo. La marche s’est déroulée sur la place de Temuco et a rassemblé plus de 200 personnes, elle s’est dirigée vers le tribunal oral pénal où se déroule le procès de deux leaders mapuches Hector Llaitul et Roberto Painemil qui sont inculpés.
La marche s’est déroulée normalement jusqu’à l’arrivée au tribunal où les carabiniers ont dispersé avec violence les participants et ont détenu six personnes, parmi lesquelles Paola Painen, Eduardo Henríquez, José Martínez, Rafael Pichun, Rafael Pichun ne se trouvait pas dans la manifestation il a été detenu plusieurs pâtés de maisons plus loin, ses affaires ont été confisquées dont son portefeuille et de l’argent a disparu.

Au tribunal oral de Temuco se réalisent actuellement les audiences pour le jugement pour incendies contre Hector Llaitul et Roberto Painemil, c’est dans le même tribunal que se réalisera aujourd’hui mercredi l’audience de détention des six personnes détenues durant la marche.

-----------------
5 juin 2008
Préoccupation pour le comité de défense de la mer
source: Valdivianoticias.cl

Comme un signal d’appui aux communautés qui défendent la mer face à l’aqueduc de l’entreprise Valdivia de Cellulose Arauco et Constitucion, ont été reçues par le comité de défense de la mer les déclarations et la visite de l’archevêque de Villarica accompagné des religieux de Purulón, Toltén et d’autres municipalités qui se sont rendues au siège social de Mississipi.

Durant la réunion, qui s’est deroulée il y a quelques jours, les représentants de l’église ont exprimé leur préoccupation pour la délicate situation générée par la division produite par l’intervention économique de l’entreprise Arauco.
Selon le dirigeant de Mississipi « l’église va collaborer en intercédant pour nous et leurs avocats interviendront quand nous aurons un problème et ils ont déclaré qu’ils s’exprimeront dans la presse pour appuyer notre cause, ils ne seront pas directement dans la lutte, mais ils vont nous soutenir”.

La conversation s’est répandue à d’autres paroisses et c’est ainsi que mardi dernier sont venus jusqu’à Mississipi le religieux Raimundo Mena, de San José de la Mariquina; Cecilia Hidalgo, directrice de la radio Madre de Dios qui appartient à l’association des radios catholiques du chili, accompagnée d’une remarquable journaliste de la radio.

Cette rencontre a aussi été reçue comme un changement d’attitude de la direction de la radio en relation avec la paroisse San josé. Nous avons eu beaucoup de problèmes avec l’ancien curé, nous nous sommes sentis attaqués au travers de la radio, “nous n’avions aucune possibilité de nous exprimer et ceci a été l’objet d’une des conversations que nous avons eu” a déclaré Claudia Inglés.

D’autre part aujourd’hui lundi vers midi les représentants d’une association norvégienne visiteront le comité de défense de la mer. Durant cette rencontre seront recherchées des solutions pour faire connaître de manière plus évidente l’intervention de l’entreprise forestière qui maintient une forte tension dans la communauté.

«Reproduction autorisée à condition de citer la source.»