Mapuche-hommes de la terre
| home | bref | dernières nouvelles | dossier | plus d'infos | liens | contact |
plus d'infos:

16 mai 2005
We tripantu le rite de la rénovation des forces de l’univers

Il existe un antique dicton de la sagesse mapuche ancestrale qui dit : IÑEY NO RUME KIMLAY CHEU AMUTUAL KIMNOLU CHEU ÑI, ÑI KUPALME (personne ne peut savoir où il peut aller, s’il ne sait d’où il vient) illumine mon esprit de chercheur, réveille en moi la ferme intention de retrouver de la mémoire historique mapuche tous ces événements qui pour nos ancêtres (KUIFIKE CHE) constituent la plus grande force pour nous les Mapuches en tant que peuple et culture originaire.

Pour cette opportunité je m’en référerai au WIÑOY TRIPAN ANTU ou WE TRIPANTU ce qui peut être traduit comme la nouvelle sortie du soleil ou le retour du soleil, rite ancestral de la rénovation des forces du cosmos et de la nature.

Nos anciens racontent que nos ancêtres se sont donnés comme objectif de découvrir et comprendre les phénomènes et manifestations physiques qui se produisent à certains moments dans l’univers et dans la nature, un de ceux là a été de découvrir qu’il y a un moment durant lequel l’avancée de la nuit arrive à son point maximum, à partir de cette nuit se produit un processus inverse c’est à dire que les jours se font plus longs et que les nuits commencent à diminuer, ceci les ancêtres l’ont appelé KIÑE PUN TREKAN ALKA (la nuit avance au pas du coq).

A ce moment culmine la transformation du temps et ils l’ont appelé WIÑOY TRIPAN ANTU ou WE TRIPANTU, ceci se produit durant le temps du PUKEM (hiver) pour nous tous qui vivons de ce côté de la planète, en allant beaucoup plus loin que notre origine. La science ancestrale Mapuche est arrivée à déterminer la date du WE TRIPANTU en se guidant sur l’observation des phénomènes qui se produisent dans l’Univers, un de ceux là est la vision d’un groupe d’étoiles appelées GUL POÑY, (tas de pommes de terre ou poule et son poussin) (les pléiades) qui en cette nuit particulière peuvent être vues plus prés de la terre. Le changement de KUYEN (la lune) influe aussi et c’est à lui qu’est attribué la rénovation des forces des eaux, un autre élément qui est influant est la présence du WUNELFE, lueur du petit matin à laquelle on attribue la rénovation des fleurs, c’est à dire des plantes et des arbres qui commencent à montrer leurs CHOYIÑ bourgeons et enfin le retour de ANTU (le soleil) qui renouvelle le KIMUN et RAKIDUAM de l’être Mapuche, les gens de la terre.

L’importance de ce moment pour la vie Mapuche doit se manifester par l’intermédiaire de divers rites ancestraux. C’est ainsi que dans l’après midi du jour précédent, avant que le soleil ne se couche sur la LAFKEN MAPU commencent les préparatifs en installant le ANUM ou REWE qui représente l’arbre cosmique de la vie.

Les invités, la famille et les amis se rassemblent sur le lieux de la cérémonie sacrée et avec l’arrivée de la MACHI o du LONKO, qui ont pour rôle de diriger le rituel du YEYIPUN, est invoquée l’intervention des ancêtres sacrés pour que le maître des gens du peuple et le cosmos ELCHEN, ELMAPUN OU GNECHEN rétablissent la communication spirituelle avec tous ceux qui participent au rite.

A la nuit dans leurs cabanes ou autour d’un feu KUTRAL, tous se réunissent pour partager el NUTRAM (conversation) des anciens et des sages qui racontent des faits de notre histoire et livrent leurs savoir aux enfants et aux jeunes, on fait aussi une réunion de conseil GULAM où participent les sages KIMCHE qui instruisent pour que certains soient KUME CHE (bonne gens), NOR CHE (être juste), NEWEN CHE (avoir la force intérieure) et KIMCHE (sage). Durant la nuit sont réalisés des bals (PURUM), des chants (ULKANTO) et des jeux AUAKANTUN, tout ceci fortifie l’esprit communautaire et solidaire qu’a le peuple mapuche.

A l’aube quand apparaît un groupe d’étoiles les GUL POÑY, est annoncé l’arrivée du WIÑOY TRIPAN ANTU ou WE TRIPANTU et se prépare la cérémonie sacrée de l’aube le GNILLAN MAWUN, ensuite quand apparaît le WUNELFE ou lueurs de l’aube et avant que le soleil ne sorte à l’horizon, les gens se baignent dans le LEUFU (rivière) INAN LAFKEN (lac) ou n’importe quel endroit où il y a de l’eau pour symboliser leur préparation tant physique que spirituelle à la réception du WIÑOY TRIPAN ANTU. Le retour du soleil et de la lumière amènent en même temps le renouveau de la nature et la renaissance de la pensée et de la sagesse Mapuche.

Durant la journée sont réalisés d’autres rites transcendantaux pour nous les Mapuches en tant que peuple, un de ceux là est le LAKUTUN qui consiste à donner à un enfant un nombre qui le rattache avec son origine KUPALME et lui donnant ainsi sa particularité individuelle parmi les autres. Un autre rite est réalisé, c’est celui du KATAN PILUN (perforation des oreilles) où les petites filles reçoivent leurs premiers boucles d’oreilles CHAWAY et son vêtement traditionnel.

Il faut préciser que ces connaissances et d’autres ont été gravement menacées, à la lumière de la sagesse originaire a succédé l’obscurité de l’invasion, de la conquête et de l’évangélisation, a alors commencé une période de souffrances douleurs et tristesse, transformant le développement de notre société et le libre cheminement de notre spiritualité, et c’est leur célébration qui s’est imposée pour le WIÑOY TRIPAN ANTU, raison pour laquelle beaucoup de nos frères fêtent ce jour comme la saint jean, ignorant ainsi le piège culturel qu’ils nous avaient tendu.

Malgré toutes les tentatives d’extermination, assimilation et domination notre mémoire historique est vive PETU MOÑEIÑ, parce que la sagesse mapuche s’exprime dans la langue de notre peuple mapudugun, c’est pour cela que nous avons résisté dans la pratique et le sens du WIÑOY TRIPAN ANTU demeure pour que, de là, nous développions et projetions notre philosophie de vie comme une partie du cosmos intégral.

EL WIÑOY TRIPAN ANTU ou WE TRIPANTU acquière tout son sens, sa cohérence et singularité comme phénomène cosmique et naturel, et quand c’est ainsi, le moment est précis, pour tous ceux qui habitent et vivent dans ce lieu de la planète, plus loin que notre origine. Notre peuple d’en être conscient le valorise et le traduit en une pratique sacrée, ce qui nous rend partie prenante des lieux. C’est cette même attitude que devront adopter nos frères qui ne sont pas Mapuches, et pour qui le WIÑOY TRIPAN ANTU sera une opportunité de s’enraciner selon leurs propres particularités comme gens de la terre.

La trascendencia del WIÑOY TRIPAN ANTU o WE TRIPANTU es que nosotros como parte de la naturaleza y un cosmos integral nos renovamos en nuestras fuerzas y conocimientos con la esperanza de un futuro mejor, por eso SOMOS EL WIÑOY TRIPAN ANTU.

La transcendance du WIÑOY TRIPAN ANTU ou WE TRIPANTU est que nous, comme partie intégrante de la nature et d’un cosmos intégral, nous nous rénovons dans nos forces et savoir avec l'espérance d’un futur meilleur, et c’est pour cela que nous somme le WIÑOY TRIPAN ANTU.

CHEM ANTA WIÑOY TRIPAN ANTU ? INCHIÑ TA WIÑOY TRIPAN ANTU.

Dédié à tous nos frères et soeurs persécutés et incarcérés pour défendre notre territoire, nos connaissances et notre savoir ancestral mapuche. Pour que soit rapide le retour des condors du soleil.

PABLO MANQUENAHUEL M.
Fono: (56) - 45 - 228523
Avenida Valparaiso Nº 859-B
Temuco - Chile

MARY CHI WEU.
AGRADECIMIENTOS.

REMERCIEMENTS
Fresia Mañiko
Pedro Kariman
Domingo Colicoi
Machi Maria Painequeo
Armando Marileo
Rosendo Huisca.

source: konapewman.
traduction La Licorne.

«Reproduction autorisée à condition de citer la source.»