Mapuche-hommes de la terre
| home | bref | dernières nouvelles | dossier | plus d'infos | liens | contact |
Dossier: Prisonnier

28 Octobre 2007
SANTE DES PRISONNIERS POLITIQUES MAPUCHES EN GREVE DE LA FAIM DEPUIS 19 JOURS
Source : www.azkintuwe.org

La santé des cinq prisonniers politiques mapuches en grève de la faim depuis 19 jours s’est gravement détériorée. José Huenchunao, Jaime Marileo, Héctor Llaitul, José Millalén et Patricia Troncoso qui sont en grève ont été rejoints par Iván Llanquileo et Waikilaf Cadin, tous exigent la liberté immédiate de tous les prisonniers politiques mapuches. Selon  Angélica Ñancupil porte parole des prisonniers, « ceux-ci ont perdu du poids, sont en mauvais état de santé, présentent des nausées et n’ont plus de force pour se déplacer ».  Jaime Marileo a appelé le gouvernement de Michèle Bachelet à prendre conscience de la situation que les prisonniers doivent supporter et à en finir avec les persécutions des dirigeants de communautés. Pour sa part le réseau d’appui aux  communautés en conflit appelle à une journée de mobilisations et protestation nationale pour le 31 octobre.

Au niveau international

Vendredi dernier diverses organisations d’appui au peuple mapuche ont réalisé une journée internationale d’appui aux prisonniers politiques mapuches en grève de la faim. En France, Angleterre, Danemark, Norvège, Suisse, Suède, Italie, Canada, Hollande, Autriche, Finlande, entre autres, des actes culturels, piquets de grève, collectes de signatures, manifestations face aux ambassade du chili, et remise de communiqués se sont multipliés toute la journée. Une délégation a manifesté devant la mission permanente des Nation Unies et des protestations du même type ont été réalisées face à différents organismes internationaux.

Selon Jaime Valdes secrétaire général de la défense internationale des droits des peuples (DIDEPU) « en seulement quatre jours nous avons réussit à mettre en place un réseau d’organisations solidaires sur toute l’Europe et en Amérique, nous ne pouvons plus parler d’actions ou d’organisations isolées mais d’un mouvement international qui prend à chaque fois plus de force face aux politiques de répression de l’état chilien ». A Genève une délégation représentant le mouvement de solidarité et composée par l’Espace Afro américain, l’Action populaire contre la mondialisation, la Défense Internationale des Droits des Peuples, et des personnes solidaires du peuple mapuche s’est réunie avec l’ambassadeur du Chili de la Mission Permanente devant les Nations Unies et les Organismes Internationaux pour remettre un communiqué conjoint.
 « Le gouvernement chilien n’a pas ratifié la convention 169 de l’OIT comme il s’y était engagé et ne démontre aucune volonté politique pour implanter la déclaration des nations unies sur les droits des peuples originaires, Il persiste dans la promotion d’une reconnaissance constitutionnelle restreinte, limitée et sans l’assentiment des peuples concernés ….

La promotion d’une assimilation des peuples originaires à une culture et un système politique et social les marginalisent, les excluent et les méprisent, le droit à la libre détermination autonomie et auto gouvernement stipulés dans les articles 3,4 et 19 de la déclaration ne sont pas pris en compte » a notamment souligné le texte du communiqué.

“Face á cette situation le mouvement de solidarité avec la lutte du peuple mapuche de différents pais d’Europe déclare : « Son appui inconditionnel aux demandes des prisonniers politiques en grève de la faim, exige et somme le gouvernement chilien de respecter son engagement à ratifier l’Accord 169 de l’OIT et à mettre en place la déclaration des nations unies sur les peuples indigènes. Il appui la lutte du mouvement mapuche dans sa reconstruction comme peuple et la libre détermination des peuples originaires du chili, enfin il rend responsable le gouvernement chilien et ses institutions de l’intégrité physique, la santé et la vie des prisonniers politiques mapuches en grève ». una cinquantaine d’organisations de base en Europe ont signé ce communiqué, et entre autres : - Defensoría Internacional de los Derechos de los Pueblos, Espacio Afroamericano, Movimiento Indio “Tupaj Amaru”, Association Bolivianne de Geneve, Action Populaire contra la Mondialisation, Comité de Apoyo al Pueblo Mapuche, Tierra y Libertad para Arauco, Comité de Soutien aux Indiens des Amériques, Comité de Solidarité RELMU-PARIS, Association PUEBLO, Kolectivox, Asociación Argentina Vientos del Sur, Enlace Mapuche Internacional, MAPMUNDIAL, Grupo de Apoyo al Pueblo Mapuche en Noruega, Grupo Internacional de Oslo, Centro Cultural Newen de Noruega et la Confederación Latinoamericana en Austria,

«Reproduction autorisée à condition de citer la source.»