Mapuche-hommes de la terre
| home | bref | dernières nouvelles | dossier | plus d'infos | liens | contact |

13 juin 2015
Louvain: protestation silencieuse mapuche contre l’attribution du Doctor Honoris Causa à Michelle Bachelet.
Louvain: protestation silencieuse Mapuche
La présidente chilienne Michelle Bachelet a reçu le 10 juin le titre honorifique du Doctor Honoris Causa pour son action en faveur des droits de l’homme et l’égalité des genres à l’Université catholique de Louvain en Belgique alors que les droits humains du peuple autochtone mapuches sont constamment bafoués.

Quatre femmes représentantes de la Coordination Mapuche en Europe (CEM) provenant de l'Allemagne, Suisse, Belgique et les Pays-Bas ont manifesté en silence aves des pancartes avec le drapeau mapuche lors du discours de la Présidente chilienne afin d’attirer l'attention sur l'attribution illégitime de ce titre honorifique.

Déjà, en entrant dans la salle de la cérémonie, les quatre femmes ont été approchées par l’un des hommes de sécurité pour les interroger sur la raison de leur tenue traditionnelle et voulait savoir leurs noms. Celui-ci a demandé de lui remettre les documents tenus dans les mains de l’une des femmes de la CME, parce que sinon ils allaient appeler la police et les menace par cette phrase "alors vous savez bien ce qui se passe." Les Mapuche ont répondu qu’elles assisteraient à la cérémonie car leur présence n’était pas illégale vu qu’elles sont entrées selon le protocole de l’Université.

Deux hommes avec oreillette se sont juste assis à côté et devant les femmes surveillant le moindre de leur mouvement. Lorsque la Présidente du Chili a commencé son discours d'acceptation du titre, les quatre femmes se sont mises debout et ont levé des pancartes en silence durant les 40 minutes que durait l’intervention. Sur les pancartes étaient inscrites les revendications du peuple mapuche soit entre autre la démilitarisation de leur territoire, l’autodétermination, le retour des terres ancestrales, le respect des traités mapuches avec l’Etat chilien, le droit à leur langue le Mapuzungun. Egalement, la liberté des 18 prisonniers politiques mapuche et la fin de la répression policière des femmes, enfants et anciens lors des perquisitions des communautés.

Après le discours de la Présidente, le public a été invité à une réception. Beaucoup de visiteurs et des journalistes ont manifesté leur intérêt sur la situation des Mapuche, ont pris le communiqué et ont félicité les femmes mapuches pour leur protestation calme mais impressionnante. Des entretiens en espagnol, néerlandais, allemand et anglais ont été menés.

Les organisateurs ont veillé à ce que les Mapuche ne soient pas admises à la réception et ont été conduites entourées de gardes de sécurité vers la porte de sortie de l’Université.

Coordination Mapuche en Europe
CME.

Deutsch: http://de.mapuches.org/info/cme150611.html

English: http://www.mapuche.nl/english/

Español: https://mapuchenl.wordpress.com/


«Reproduction autorisée à condition de citer la source.»