Mapuche-hommes de la terre
| home | archive | bref | dossier | plus d'infos | liens | contact |

Vendredi 18 janvier 2008, 11h, Paris.
COMMUNIQUE DE PRESSE
Action Anti Répression au Consulat chilien

Video:


Des militants solidaires aux revendications des communautés mapuches (peuple originaire) du Chili se sont enchaînés aux grilles du Consulat chilien ce matin, à Paris, pour protester contre la violente répression qu’exerce actuellement le gouvernement de Madame Bachelet à l’encontre des mapuches, avec des méthodes répressives similaires à celles utilisées durant la dictature de Pinochet.
Ils se sont également mobilisés pour soutenir la grève de la faim et les légitimes demandes faites par la prisonnière politique mapuche, Patricia Troncoso et ses frères.

Après s’être attachés aux barreaux à l’aide de chaînes métalliques, les militants se sont aspergés de peinture rouge, symbolisant le sang qui a coulé ces derniers temps dans le sud du territoire. Sur la banderole déployée, on pouvait lire : « Halte a la répression militaire contre le Peuple Mapuche».

Ils ont proclamé des slogans devant le consulat comme : « Terre, justice et liberté pour le peuple mapuche. », « Non au terrorisme d’état », « Matias Catrileo tu muerte no fue en vano, en todo el territorio se levantan tus hermanos » (Matias Catrileo ta mort ne fut pas en vain, dans tout le territoire se lèvent tes frères) « Michelle, Michelle que tiene Michelle que mata y tortura igual que Pinochet » (Michelle, Michelle qu'est ce qu'elle a Michelle, qui tue et torture pareil que Pinochet)
Au Chili, le 3 janvier, lors d’une récupération pacifique de terres, le jeune Matias Catrileo a été abattu par la police militaire. Madame Bachelet ne s’est toujours pas exprimé sur ce meurtre, malgré les nombreuses manifestations et les contestations dans tout le pays et à l’étranger.

Depuis 100 jours, Patricia Troncoso, prisonnière politique poursuit la plus longue grève de la faim de l’histoire de ce pays. Elle est aujourd’hui au seuil de la mort face à l’indifférence du pouvoir politique et médiatique.
Ne voulant pas voir cette femme mourir injustement, et voir la répression s’accentuer dans tout le pays, les militants de cette action tentent de faire réagir de manière urgente les autorités chiliennes pour mettre un terme à cette dramatique situation.

Groupe Anti Répression au Chili.

Anti Represion
Anti Represion
«Reproduction autorisée à condition de citer la source.»