Mapuche-hommes de la terre
| home | archive | bref | dossier | plus d'infos | liens | contact |
3 mars 2012
Pewmayen, est un groupe musical Mapuche du Chili
Pewmayen


Mari mari pu peñi,
Mari mari pu lamngen,
Mari mari pu wenuy,

«Pewmayen», ou littéralement du mapuzugun « Endroit rêvé », est un groupe musical né entre 1998 et 1999 à Padre las Casas, dans la région d’Araucanie, composé de Pablo Sandoval Hueche (compositeur-interprète), Angelo Riquelme (guitare), Rodrigo Riquelme (guitare), Carlos Epul (batterie) et Victor Huisca (basse).

Le projet musical du groupe pourrait être considéré comme la continuation du travail réalisé par Nancy San Martin, artiste de la même région, proche de Pewmayen et collaboratrice de Pablo Sandoval Hueche, et que les compositions se basent sur les connaissances culturelles « chiliennes-mapuche » de San Martin…

Cependant, celles-ci prennent un caractère plus proche du Métal, ou du Heavy-métal (remarquons l’esthétique de la voix de Sandoval), grâce aux arrangements des frères Riquelme et des autres membres.

Entre-autres, il est important d’évoquer les rythmes propres à la tradition musicale mapuche comme le «choike purrun» (danse), et l’utilisation d’instruments indigènes de la zone: pifilka, kutrun, waza,… à divers moments.

Quant aux paroles, au contraire de la passivité rencontrée dans le travail de San Martin, le groupe, en conjuguant des textes en espagnol et en mapuzugun, prend une position déterminée de soutien aux revendications du peuple Mapuche tels que sa reconnaissance, le respect de leur mode de vie et de leur culture.

(La Muralla)
Le groupe est en tournée autogérée pour deux mois en Europe afin de faire connaître la lutte du peuple Mapuche, à travers leurs textes et leur musique...
PEWMAYEN

Ils seront chez nous, à Bruxelles, le vendredi 16 mars 2012, à la salle Forest, Nouvelle Génération, rue St-Denis 276
à 10' de la gare du Midi... où nous vous attendons nombreux!

Le groupe HYDRA se joindra à cet événement à ne pas manquer!
«Reproduction autorisée à condition de citer la source.»