Mapuche-hommes de la terre
| home | archive | bref | dossier | plus d'infos | liens | contact |

Rencontre Mapuche à Bruxelles du 13 au 15 octobre 2006.
Communiqué de presse - Les Mapuche vivant en Europe.
Velatón (acte symbolique de manifestation consistant en l’installation d’un grand nombre de bougies sur une place publique.

Mapuche Trawun

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Les Mapuche vivant en Europe, avons décidé, en réponse à la constante violation des droits de notre peuple, et à la répression dont nos communautés font l’objet tant au Chili qu’en Argentine, de nous réunir en compagnie de sympathisants indigènes et non-indigènes, à Bruxelles du 13 au 15 octobre 2006.

Cette rencontre s’avère d’autant plus nécessaire que, malgré les espoirs suscités par le changement de gouvernement et les nombreuses promesses et engagements pris par la nouvelle présidente chilienne, la situation de notre peuple a eu tendance à s’aggraver ces derniers mois, comme en témoignent les constats suivants :

1.La persistance des conflits entre communautés et particuliers et/ou entreprises multinationales aussi bien au Chili qu’en Argentine, et à l’envoi des forces de l’ordre comme seule et unique réponse de la part des autorités ;

2.La violence inconsidérée dont font usage les effectifs policiers en réponse aux revendications exprimées en divers points du territoire mapuche, ayant déjà causé de nombreux blessés et graves séquelles sur des enfants, ainsi que la mort de plusieurs de nos frères (dont un homme de 71 ans tué par balle le 28 août dernier dans la commune de Nueva Imperial) ;

3.L’existence d’une dizaine de prisonniers politiques mapuches au Chili, condamnés avec une loi antiterroriste instaurée par le régime dictatorial du Général Pinochet à des peines allant de 5 à 10 ans de prisons fermes, alors qu’après 63 jours de grève de la faim entreprise par quatre d’entre eux, le gouvernement et ses parlementaires s’étaient engagés à légiférer en leur faveur. Après trois mois de débats parlementaires, cette loi promise (et seul espoir de liberté pour les prisonniers politiques mapuche) a finalement été rejetée par le sénat, notamment à cause du vote négatif de ceux qui s’étaient préalablement engagés auprès des grévistes à soutenir l’initiative légale.

4.L’hypocrisie et l’ironie des instances diplomatiques chiliennes qui nient l’existence de prisonniers politiques mapuche, tout en prétendant que la situation des peuples autochtones n’a jamais été au mieux au Chili, oubliant ainsi l’absence de reconnaissance constitutionnelle des droits indigènes, l’augmentation du taux de pauvreté des familles mapuche, la diminution des terres en leur possession, la persistance de discriminations dans la société chilienne actuelle…

De nombreuses activités, telles conférences et audio-conférences avec des avocats chiliens et européens, ainsi que des dirigeants mapuche du Chili, seront réalisées durant ces trois journées de mobilisation.

Une audio-conférence publique d'information en direct du Chili, aura lieu le Samedi 14 octobre à 18h dans les locaux situés chaussée de Haecht 51, 1210 Schaerbeek (Bruxelles).

De plus, nous invitons ceux et celles se sentant solidaires à notre cause à participer à une velatón (acte symbolique de manifestation consistant en l’installation d’un grand nombre de bougies sur une place publique) organisée devant La Bourse - De Beurs, Boulevard Lemonnier, à Bruxelles, le samedi 14 octobre 2006 à 20h30, et simultanément dans plusieurs autres capitales européennes.

http://www.mapuche.nl/dutch/meeting_brussel06.htm


«Reproduction autorisée à condition de citer la source.»